Le salon de the de l’ours malais

par David Rubín


Parution en mars 2011
ISBN : 9782878271379
Collection Morgan
Format cm. 17 x 24
Pages : 184
Imprimé en noir et blanc
Broché avec rabats

19,30


Dans son salon de thé, Sigfrido – l’Ours malais – sert à boire à tous ceux qui s’accoudent à son comptoir pour raconter leur vie. Le troquet de Sigfrido marche à merveille : sa clientèle se compose de soiffards fidèles et assidus comme Edgardo Moitiedhomme, mais aussi de nombreuses célébrités : Adam Kent, le super-héros, ou Caetano Crayon qui, avant l »accident qui l »a rendu aveugle, était le super-protecteur de la ville. Le secret de l’Ours malais est simple : « écouter… aider avec discrétion, proposer des infusions et des liqueurs avec son coeur, en pensant aux personnes qui vont les boire… il suffit d »observer le client pour lui proposer le breuvage qui… lui fera du bien, car les gens viennent dans cet établissement pour fuir leurs problèmes, chercher des réponses ou simplement et le plus souvent, parce que ils sont déboussolés. »

Car les clients de Sigfrido ont tous une chose en commun : ils sont torturés par leurs sentiments, poussés à bout par l’amour, la haine ou la peur. Héros habités par la rage, amants dévorés par la passion, hommes cassés ou confus, ils sont tous arrivés à un carrefour où ils ne savent pas bien quel chemin emprunter.

En douze histoires (où l’on retrouve souvent les mêmes personnages dans les mêmes lieux ) David Rubín dépeint la condition humaine avec intelligence et délicatesse. Ses personnages sont tous des héros déchus, des Prométhées des temps modernes : Rubín brosse leurs portraits avec une sensibilité qui parfois se mue en mélancolie avec son trait élégant et dynamique qui s’accompagne à une parfaite maîtrise du rythme et de la composition.