Les douze naissances de Miguel Mármol

Miguel Mármol naît en 1905 de mère célibataire, dans la petite ville d’Ilopango au Salvador. Enfant, il tente d’échapper à la misère en faisant le ménage dans une caserne où il se trouve confronté à la brutalité des soldats, puis devient cordonnier – métier qu’il exercera une grande partie de sa vie. Il mène en parallèle une activité syndicale intense qui le conduit à participer à la fondation du Parti Communiste Salvadorien (PCS) en 1930. S’ensuit un voyage en URSS où il affine ses connaissances idéologiques.
De retour au Salvador, il prend part au soulèvement contre le Général Martínez aux côtés du dirigeant du PCS, Farabundo Martí. Emprisonné et fusillé, il survit miraculeusement. Cet épisode est à l’image de ce que sera désormais toute sa vie : une vie passée à revendiquer la liberté et la justice sociale, faite de luttes contre le régime dictatorial, entre menaces, réclusions et tortures. Dix autres fois Miguel Mármol s’est retrouvé face à face avec la mort, il en a échappé et a recommencé a se battre.
Les Douze Naissances de Miguel Mármol est le fruit de presque dix années de recherches autour du révolutionnaire salvadorien. Pour rendre compte de son destin mouvementé, Dani Fano s’est plongé dans les écrits d’Eduardo Galeano et les poèmes de Roque Dalton et s’est également rendu sur place. Un travail d’orfèvre qui lui permet de livrer un album sous forme d’hommage, à la fois poétique et passionné, évoquant à travers l’émancipation d’un homme les luttes des paysans indigènes, leurs légendes et croyances ancestrales ainsi que la beauté de leurs terres. Allégorie d’une vie qui fait un écho implacable à ce vers de Victor Hugo : « Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent […]. »

Né à Donostia (Euskadi) en 1968, Dani Fano a débuté dans les années 1990 dessinant des illustrations didactiques pour l’éditeur Ikastolen Elkartea ; il poursuivi sa carrière réalisant de nombreuses illustrations et affiches pour la publicité.
Il s’est ensuite dédié à l’humour, collaborant avec les magazines Mutxo !, Ardi Beltza, Kalegorria, Ipurbeltz, Elhuyar, Osatuberri et H28, ainsi que pour le supplément hebdomadaire Gaur8 du journal Gara. Il a également illustré des livres et réalisé des dessins pour des œuvres multimédia.
Depuis 2005, il dirige et participe en tant qu’auteur à la revue de bande dessinée Xabiroi, pour laquelle il a réalisé TeleATOI. Kalabaza haluzinogenoak (Ikastolen Elkartea, 2010) et Anubis 3.0 (Ikastolen Elkartea, 2012). Il a écrit aussi le scénario de l’album Kortsarioen ostatua (Ikastolen Elkartea, 2015) du dessinateur biscayen Guillermo González. En 2018, il publie chez l’éditeur Astiberri Los doce nacimientos de Miguel Mármol (Les douze naissances de Miguel Mármol). Il travaille actuellement à la bande dessinée Sasi artean Elgeta, une œuvre basée sur la vie de l’accordéoniste Jazinto Rivas “Elgeta”, sur scénario de Koldo Izagirre et avec les couleurs de Garluk Agirre.