Parution en septembre 2006
ISBN : 9782878270990
Format cm. 19 x 28
Collection Ching Shih
Pages : 56
Imprimé en noir et blanc
Broché

13,20

Pussey !

par Daniel Clowes

« La bande dessinée… Est trop souvent dénigrée, qualifiée de niaiseries ineptes et naïves pour attardés mentaux, et je suis le premier à admettre que si l’on considère la bande dessinée dans son ensemble on peut accorder quelques atomes de bien fondé à ce rejet (quoique je ne puisse m’empêcher de me demander ce qu’il y a de répréhensible à faire quelques dollars en exploitant les désirs homosexuels refoulés et les peurs de castration d’esprits adolescents immatures) (surtout lorsqu’ils ont 37 ans !). Toutefois, l’histoire de notre médium est jalonnée d’une poignée de créateurs mus par une plus noble ambition : créer des mythes modernes destinés aux adultes, ou au moins aux étudiants. Notre M. Pussey fait partie de ces hommes, et en tant que tels, inutile de vous dire qu’ils sont, lui et  des personnes de son acabit, les véritables superchampions de cette industrie ! je sollicite pour notre jeune protagoniste le même respect que vous accorderiez à tout autre bâtisseur de  légende (scénariste d’Hollywood, réalisateur de clips rock, concepteur de jeux vidéo, etc.). Après tout… qui, si ce n’est nous ? Quand, si ce n’est maintenant ? »

Ce plaidoyer, prononcé par une sorte de Monsieur Loyal, placé par Daniel Clowes dans la première page de Pussey !, donne d’emblée le ton du récit, saga du jeune et ambitieux Dan Pussey (prononcez Pou-say) dont on suit les exploits du berceau à la tombe, passant du statut de fan à celui d’auteur du blockbuster Nauseator.
Entre fiction et autobiographie, Clowes parodie le genre des super héros à la Stan Lee, ses éditeurs, lui-même, ses collègues et amis et brosse un portrait au vitriol de l’univers de la bande dessinée (américaine, mais depuis le milieu européen a bien rattrapé son “retard”) : éditeurs exploiteurs, auteurs médiocres et ambitieux, collectionneurs obsédés, tout le monde y est !






Pussey !

par Daniel Clowes

« La bande dessinée… Est trop souvent dénigrée, qualifiée de niaiseries ineptes et naïves pour attardés mentaux, et je suis le premier à admettre que si l’on considère la bande dessinée dans son ensemble on peut accorder quelques atomes de bien fondé à ce rejet (quoique je ne puisse m’empêcher de me demander ce qu’il y a de répréhensible à faire quelques dollars en exploitant les désirs homosexuels refoulés et les peurs de castration d’esprits adolescents immatures) (surtout lorsqu’ils ont 37 ans !). Toutefois, l’histoire de notre médium est jalonnée d’une poignée de créateurs mus par une plus noble ambition : créer des mythes modernes destinés aux adultes, ou au moins aux étudiants. Notre M. Pussey fait partie de ces hommes, et en tant que tels, inutile de vous dire qu’ils sont, lui et  des personnes de son acabit, les véritables superchampions de cette industrie ! je sollicite pour notre jeune protagoniste le même respect que vous accorderiez à tout autre bâtisseur de  légende (scénariste d’Hollywood, réalisateur de clips rock, concepteur de jeux vidéo, etc.). Après tout… qui, si ce n’est nous ? Quand, si ce n’est maintenant ? »

Ce plaidoyer, prononcé par une sorte de Monsieur Loyal, placé par Daniel Clowes dans la première page de Pussey !, donne d’emblée le ton du récit, saga du jeune et ambitieux Dan Pussey (prononcez Pou-say) dont on suit les exploits du berceau à la tombe, passant du statut de fan à celui d’auteur du blockbuster Nauseator.
Entre fiction et autobiographie, Clowes parodie le genre des super héros à la Stan Lee, ses éditeurs, lui-même, ses collègues et amis et brosse un portrait au vitriol de l’univers de la bande dessinée (américaine, mais depuis le milieu européen a bien rattrapé son “retard”) : éditeurs exploiteurs, auteurs médiocres et ambitieux, collectionneurs obsédés, tout le monde y est !


Parution en septembre 2006
ISBN : 9782878270990
Collection Ching Shih
Format cm. 19 x 28
Pages : 56
Imprimé en noir et blanc
Broché

13,20