Hors d’atteinte

par David Rubín


Parution en mai 2008
ISBN : 9782878271119
Collection Morgan
Format cm. 17 x 24
Pages : 54
Imprimé en noir et blanc
Broché avec rabats

8,20


Dans un appartement cossu du centre ville, une jeune fille fume cigarette sur cigarette et essaye de chasser la tristesse qui l’envahit. Quelqu’un sonne à la porte… Masque et collants pas de doutes, c’est le fameux vengeur masqué dont toute la ville parle !

Des souvenirs qu’elle croyait enfouis à jamais refont alors surface : la tristesse disparaît, la vie – la vraie, celle faite d’émotions et de sentiments – commence à nouveau….

Particulièrement attiré par le « genre » superhéros, qu’il considère comme le seul qui a été crée par et pour la bande dessinée, Rubín s’amuse à le démonter et en étudier le mode de fonctionnement. S’il a parfaitement intégré la leçon de Frank Miller, l’auteur remonte pourtant ce mécanisme en y ajoutant une touche poétique tout à fait personnelle. Rubín dissèque l’icône du personnage en cape et combinaison moulante en le mettant en scène tout de suite avant ou après son combat avec le méchant de service. Car, c’est à ce moment que le superhéros devient, forcement, vulnérable et en ce sens on ne peut plus « normal ». Cette « super normalité » est donc le point de départ utilisé par David Rubín pour raconter le mal de vivre avec délicatesse et sensibilité et nous livrer son récit très personnel sur la condition humaine.