Depuis la nuit des temps

Mis en vignettes, l’un des plus vieux refrains du monde… Cela commence ainsi : « depuis la nuit des temps », et se décline immuablement… Depuis la nuit des temps, donc, l’humanité se compose d’anonymes en quête d’un même butin… chacun souhaitant chasser la proie de son prochain. Depuis la nuit des temps, aussi, tout chasseur se trouve lui-même frappé par une intraitable amnésie… ne sachant vite plus vers quelle proie jeter son dévolu. Alors, lorsque, de temps en temps, l’un d’entre eux vient à changer son fusil d’épaule, c’est toute la face du monde qui s’en trouve ébranlée…
Sous l’apparence d’un conte destiné aux tout-petits comme aux plus grands, Medhi Melkhi, avec ses fins crayons et ses justes mots à lui, remet en question la légitimité des normes façonnant notre société. Des normes qui nous sont imposées, dont l’absurdité n’apporte pourtant que tristesse et malheur, voire violence. Des normes qui nous gouvernent et qui conditionnent même les écarts dont nous pouvons en faire. Des normes qu’il invite à faire voler en éclats grâce à un récit facétieusement protestataire et poétiquement subversif.

Mehdi Mekhi est né à Argentan il y a 37 ans. Passionné de peinture, il se tourne vers la bande dessinée pour réaliser Qu’est-ce qu’il arrive ?, son premier livre paru aux éditions Tanibis en 2015, où il raconte l’effet que le deuil fait sur le corps des vivants, sur tout l’espace autour d’eux. Il travaille actuellement à deux nouveaux projets, l’un sur l’histoire des minorités et l’autre sur la gentrification, racontant à travers une histoire animalière la transformation du quartier parisien de Barbès.