Peter Bagge

Peter Bagge est né en Décembre 1957 à Peekskill  (États-Unis). Après avoir fait des études à l’École des arts visuels de New New-York, il se lance dans la bande dessinée « underground ».  En 1980, il publie Junior dans le magazine East Village Eye. Cette même année, avec deux autres comparses, il publie sous le pseudonyme collectif de SOB (Serious Old Businessmen) Comicals Funnies.  Ici, apparaît pour la première fois la famille Bradley, une famille banlieusarde particulièrement ordinaire et consternante.
En 1981, il collabore au célèbre magazine Weirdo, dirigé par Robert Crumb. Il en sera le directeur éditorial de 1984 à 1986. De 1985 à 1989, il crée son propre comic, Neat Stuff, édité par Fantagraphics. 15 numéros paraîtront avant qu’il ne lance l’année suivante Hate.
La série Hate, qui met en scène Buddy Bradley, se développera sur 30 numéros, jusqu’en 1998. Depuis Bagge, reprend de temps en temps Buddy Bradley dans Hate Annual.
En 1999, il commence une prolifique carrière de scénariste, travaillant pour des grandes maisons d’édition, comme Marvel ou DC. En 2005, il démarre une nouvelle mini série, Apocalypse Nerd pour Dark Horse Comics. Toujours pour Dark Horse, il réalise la mini série Reset qui sera publiée en album en 2012. À partir de 2009, il réalise une série de strips sur l’histoire de la science pour le magazine de divulgation Discover Magazine. En 2003 il entame sa collaboration avec le magazine libertarien Reason, écrivant des articles et réalisant des pages de bande dessinée qui seront recueillies et publiées en 2013 dans le volume Everybody is Stupid Except for Me. Toujours en 2013, il publie Woman Rebel, biographie de la militante Margaret Sanger, qui a été très favorablement accueillie par la critique américaine.
On peut retrouver le travail de Peter Bagge sur de nombreuses pochettes de disques, mais aussi en petits programmes d’animations réalisés pour Internet ou pour la chaîne de télévision MTV. Il vit et travaille à Seattle.