Paco Roca

© DR


Paco Roca

Paco Roca est né à Valencia (Espagne) en 1969. Il a commencé sa carrière de dessinateur comme illustrateur en ouvrant un studio de création publicitaire dans sa ville natale. Parallèlement à son activité professionnelle, il s’est  d’abord simplement  intéressé à la bande dessinée avant que celle-ci ne devienne son autre principale activité. Il a publié Gog (La Cúpula, 2000), El juego lúgubre (La Cúpula, 2001), El Faro (Astiberri, 2007, publié en France par Six Pieds sous Terre sous le titre Le Phare), Hijos de la Alhambra (Planeta, 2007), Arrugas (Astiberri, 2007, publié en France par Delcourt sous le titre La tête en l’air), œuvre pour laquelle il a reçu les prix du Meilleur scénario et de la Meilleure œuvre au Salon de Barcelone 2008. En 2012 le livre a été adapté en dessin animé par Ignacio Ferreira et a remporté le Goya du meilleur long-métrage d’animation. En 2009 il a publié chez Astiberri Las calles de arena publié en France par Delcourt sous le titre Rues de sable), Senderos (Laukatu) et Emotional World Tour (Astiberri, avec Miguel Gallardo). En 2010 sort chez Astiberri El invierno del dibujante (L’hiver du dessinateur, Rackham) qui gagne l’année suivante les prix du Meilleur scénario et de la Meilleure œuvre au Salon de Barcelone. Suivent, en 2010, El Ángel de la retirada (Bang,) et en 2011 Memorias de un hombre en pijama, nominé au Salon de Barcelone l’année suivante. En 2014 il réalise Los surcos del Azar (La Nueve, Delcourt) et l’année suivante La casa (La maison, Delcourt) récit du retour dans la maison de son enfance, un an après la disparition de son père..