Carlos Nine

© DR


Carlos Nine

Peintre, sculpteur, cinéaste, illustrateur, auteur de bandes dessinées, Carlos Nine (1944-2016) est unanimement considéré comme l’un des plus importants artistes argentins des dernières décennies. Autodidacte, en 1983 il publie ses premières illustrations dans la populaire revue Humor. Sa collaboration avec la revue continuera jusqu’en 1990, mais suite à la crise économique qui sévit dans son pays, à partir de 1993 Nine travaille essentiellement pour l’étranger publiant ses dessins dans L’écho des savanes, Il grifo, Co & Co et Playboy. En 1991, il publie Meurtres et châtiments (Albin Michel), première de ses bandes dessinée à être publiée en Europe. Suivront Fantagas (Delcourt) en 1995, et en 2000 Le canard qui aimait les poules (Albin Michel – Alph Art du meilleur album étranger au festival d’Angoulême 2001). En 2003 il publie aux éditions Amok le recueil d’illustrations Gesta Dei et la même année il réalise le premier des trois tomes de Pampa (Dargaud), sur scénario de Jorge Zentner. Les tomes suivants seront publiés en 2004 et 2005.
En 2004, Nine dessine Crève-cœur, huitième tome de la série Donjon Monsters de Johann Sfar et Lewis Trondheim (Delcourt). La même année Rackham publie le recueil d’illustrations Prints of thé West. En 2008, Nine publie Siboney, suite de Fantagas, (Les Reveurs) et en 2009 Saubon, le petit canard (Les Reveurs) qui sort presque en même temps que la nouvelle édition en couleurs de Keko le magicien (Rackham), qui reprend et développe la bande dessinée  éponyme qu’il avait réalisé en 1996. Son dernier livre paru est Rapport visuel sur la ville de Buenos Aires et ses environs (Les Reveurs), recueil de dessins et peintures réalisées autour de l’histoire de sa ville natale.